Général

EZDrips est une application permettant de faciliter l’administration de médicaments en situations critiques. Notre mission est de proposer des “recettes” simples permettant une administration médicamenteuse rapide et sécuritaire. Ces recettes ont été élaborées pour être le plus simples possible avec du matériel disponible en salle d’urgence. Nos recommandations se basent toujours sur un tableau clinique de réanimation où nous devons donner une première dose le plus rapidement possible.

Dans un souci de simplicité et pour diminuer le risque d’erreur, chaque recette a été établie pour avoir le moins d’étapes possible. Par exemple, nous recommandons d’ajouter la dose de médicament au diluant sans retirer de volume.

Exemple :

Norepinéphrine

Ajouter 4mg (4ml) à 250ml de NaCl 0.9% (Volume total 254ml)

Concentration de la préparation :  0.01574803 mg/ml

Nous croyons que cette approche est supérieure à celle de retirer du volume, car elle limite le nombre de manipulations du produit. La pratique de retirer du volume a été établie principalement pour avoir des concentrations plus faciles à calculer manuellement. Ceci ne représente pas un obstacle puisque l’application fait le calcul pour vous!

N’oubliez pas que EZDrips n’est PAS une référence complète sur chacun des médicaments ni un substitut pour votre jugement clinique.

Adulte

Revue de Littérature

Les doses et modes d’administrations de chaque médicament ont été vérifiés avec les ressources suivantes :

  • UpToDate [Internet]. Waltham, MA.: Lexicomp Inc.; Disponible: www.uptodate.com.
  • Micromedex Healthcare Series [Internet]. Greenwood Village, Colo: Thomson Micromedex; Disponible: www.micromedex.com
  • Trissel LA: Handbook on injectable drugs, 17 edn: Amer Soc of Health System; 2013.
  • Mario Bédard AM, Marilyn Emily Morris, Sangeeta Prasad: Manuel sur la pharmacothérapie parentérale de L’Hôpital d’Ottawa: Hôpital d’Ottawa; 2013.
  • ACLS – PALS Guidelines

Une revue de littérature exhaustive a été conduite pour chacun des médicaments pour déterminer la dose et le mode d’administration le plus pertinent pour une situation de soins critiques. La dose et le mode d’administration final pour chaque médicament ont été déterminés en comité interdisciplinaire (médecins, pharmaciens, et infirmiers(ères)).

Les références disponibles dans le logo “Références” de chacun des médicaments de l’application représentent les études principales supportant le choix final.

Pédiatrie

Revue de Littérature

Les doses et modes d’administration de chaque médicament ont été vérifiés avec les ressources suivantes :

  • UpToDate [Internet]. Waltham, MA.: Lexicomp Inc.; Disponible: www.uptodate.com.
  • Micromedex Healthcare Series [Internet]. Greenwood Village, Colo: Thomson Micromedex; Disponible: www.micromedex.com
  • Trissel LA: Handbook on injectable drugs, 17 edn: Amer Soc of Health System; 2013.
  • Mario Bédard AM, Marilyn Emily Morris, Sangeeta Prasad: Manuel sur la pharmacothérapie parentérale de L’Hôpital d’Ottawa: Hôpital d’Ottawa; 2013.
  • Taketomo CK: Pediatric & Neonatal Dosage Handbook, 23 edn: Lexi-Comp, Inc.; 2017.
  • Gahart’s Intravenous Medications, 34 edn : Elsevier Inc. ; 2018.
  • ACLS – PALS Guidelines
  • VIHA IV monograph, Vancouver Island Health Authority, Victoria: BC
  • Les antidotes en toxicologie d’urgence. INSPQ. Disponible: www.inspq.qc.ca
  • Racicot J, Huot H, Vachon A. Guide d’administration intraveineuse des médicaments critiques. Institut Universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec – Université Laval. 8e edition. 
  • Monographies des produits

Une revue de littérature exhaustive a été conduite pour chacun des médicaments pour déterminer la dose et le mode d’administration le plus pertinent pour une situation de soins critique. La dose et le mode d’administration final pour chaque médicament ont été déterminés en comité interdisciplinaire (médecins, pharmaciens, et infirmiers(ères)).

Les références disponibles dans le logo “Références” de chacun des médicaments de l’application représentent les études principales supportant le choix final.

Estimation du poids

Idéalement, le poids exact de l’enfant devrait être entré dans l’application pour un calcul plus précis des différentes doses.

Si l’âge est choisi, le calcul est fait selon “Best Guess Method”

  •  < 12 mois : poids (kg) = ( âge en mois +9) / 2
    • 1-5 ans : poids(kg) = (2 x âge en année) +10
    • 5-14 ans : poids(KG)= 4 x âge en année

Si la longueur est choisie, le calcul sera fait selon “Broselow-Luten Tape system”

  • À noter que cette règle à tendance à sous-estimer le poids des patients en pays développés.

Particularités pédiatriques

Nous avons dû faire certains choix éditoriaux par rapport aux différences de pratique entre la salle d’urgence et les soins intensifs pédiatriques.

Pour limiter la quantité de volume infusée chez les enfants de petits poids, il est pratique courante aux soins intensifs d’utiliser des “microperfuseurs”.

Ces appareils ne sont malheureusement pas disponibles dans toutes les salles d’urgence, particulièrement dans les régions éloignées.

Nous avons donc établi des recettes sécuritaires en diluant les doses dans des petits volumes (25ml). Il faut garder en tête que l’administration de plusieurs médicaments chez un patient de petit poids peut représenter un volume considérable. Le jugement clinique doit toujours primer.

  • Références

1.Abdel-Rahman SM, Paul IM, James LP, Lewandowski A. Evaluation of the Mercy TAPE: performance against the standard for pediatric weight estimation. Annals of emergency medicine. 2013;62(4):332-9.e6.

2.Ackwerh R, Lehrian L, Nafiu OO. Assessing the accuracy of common pediatric age-based weight estimation formulae. Anesthesia and analgesia. 2014;118(5):1027-33.

3.Cattermole GN, Graham CA, Rainer TH. Pediatric weight estimation. Annals of emergency medicine. 2013;62(1):101.

4.DuBois D, Baldwin S, King WD. Accuracy of weight estimation methods for children. Pediatric emergency care. 2007;23(4):227-30.

5.Garcia CM, Meltzer JA, Chan KN, Cunningham SJ. A Validation Study of the PAWPER (Pediatric Advanced Weight Prediction in the Emergency Room) Tape–A New Weight Estimation Tool. The Journal of pediatrics. 2015;167(1):173-7.e1.

6.Kelly AM, Kerr D, Clooney M, Krieser D, Nguyen K. External validation of the Best Guess formulae for paediatric weight estimation. Emergency medicine Australasia : EMA. 2007;19(6):543-6.

7.Marikar D, Varshneya K, Wahid A, Apakama O. Just too many things to remember? A survey of paediatric trainees’ recall of Advanced Paediatric Life Support (APLS) weight estimation formulae. Archives of disease in childhood. 2013;98(11):921.

8.Thompson MT, Reading MJ, Acworth JP. Best Guess method for age-based weight estimation in paediatric emergencies: validation and comparison with current methods. Emergency medicine Australasia : EMA. 2007;19(6):535-42.

9.Tinning K, Acworth J. Make your Best Guess: an updated method for paediatric weight estimation in emergencies. Emergency medicine Australasia : EMA. 2007;19(6):528-34.

10. Based on World Health Organization (WHO) Child Growth Standards (2006) and WHO Reference (2007) and adapted for Canada by Canadian Pediatrics Society, Canadian Pediatric Endocrine Group, College of Family Physicians of Canada, Community Health Nurses of Canada and Dietitians of Canada.

11.Lubitz DS, Seidel JS, Chameides L, Luten RC, Zaritsky AL, Campbell FW. A rapid method for estimating weight and resuscitation drug dosages from length in the pediatric age group. Ann Emerg Med 1988;17(6):576–81, http://dx.doi.org/10.1016/s0196-0644(88)80396-2.

12. Hughes G, Spoudeas H, Kovar IZ, Millington HT. Tape measure to aid prescription in paediatric resuscitation. Arch Emerg Med 1990;7(1):21–7.

13. The accuracy of the Broselow tape as a weight estimation tool and a drug-dosing guide – A systematic review and meta-analysis Mike Wells∗, Lara Nicole Goldstein, Alison Bentley, Sian Basnett, Iain Monteith Division of Emergency Medicine, Faculty of Health Sciences, University of the Witwatersrand, 7 York Road, Parktown, Johannesburg, South Africa

Obésité

Général

EZdrips permet d’améliorer le calcul des médicaments chez les obèses. Si toutes les informations sont entrées, l’application reconnaît que le patient est obèse et calcule la dose de médicament appropriée selon le poids total, idéal ou ajusté. Cette fonctionnalité n’est présentement disponible que pour la portion adulte de l’application.

Cette fonctionnalité n’aurait pas été possible sans l’apport de nos deux experts en pharmacie chez l’obèse, auteurs du premier livre publié sur le sujet : “Demystifying Drug Dosing in obese patients”.

https://store.ashp.org/Default.aspx?TabID=251&productId=484986422

Définitions

Définition Obésité :

IMC > 30

Calcul du Poids idéal :

Nous avons décidé d’utiliser la formule de Robinson, puisque celle-ci est dérivée de données factuelles et non empiriques (Pai & al. 2000). Elle donne des résultats très similaires à l’équation de Devine et Miller.

Homme : 51.65 + 1.85 x (Hauteur Pouce – 60)

Femme : 48.67 + 1.65 x (Hauteur Pouce – 60)

Revue de littérature

Pour chaque médicament, une revue de littérature a été effectuée pour déterminer le mode d’administration optimal pour la population obèse. Lorsqu’il n’y avait pas de littérature disponible, nous nous sommes penchés vers l’avis de nos experts, basés sur les propriétés pharmacocinétiques des différentes molécules.

Références

1.         Brunette DD: Resuscitation of the morbidly obese patient. Am J Emerg Med 2004, 22(1):40-47.

2.         Cella M, Knibbe C, Danhof M, Della Pasqua O: What is the right dose for children? British journal of clinical pharmacology 2010, 70(4):597-603.

3.         Erstad BL: Which weight for weight-based dosage regimens in obese patients? American journal of health-system pharmacy : AJHP : official journal of the American Society of Health-System Pharmacists 2002, 59(21):2105-2110.

4.         Erstad BL: Dosing of medications in morbidly obese patients in the intensive care unit setting. Intensive care medicine 2004, 30(1):18-32.

5.         Honiden S, McArdle JR: Obesity in the intensive care unit. Clinics in chest medicine 2009, 30(3):581-599, x.

6.         Ingrande J, Lemmens HJ: Dose adjustment of anaesthetics in the morbidly obese. British journal of anaesthesia 2010, 105 Suppl 1:i16-23.

7.         Kendrick JG, Carr RR, Ensom MH: Pediatric Obesity: Pharmacokinetics and Implications for Drug Dosing. Clin Ther 2015, 37(9):1897-1923.

8.         Martin JH, Saleem M, Looke D: Therapeutic drug monitoring to adjust dosing in morbid obesity – a new use for an old methodology. British journal of clinical pharmacology 2012, 73(5):685-690.

9.         Matson KL, Horton ER, Capino AC: Medication Dosage in Overweight and Obese Children. The journal of pediatric pharmacology and therapeutics : JPPT : the official journal of PPAG 2017, 22(1):81-83.

10.      Medico CJ, Walsh P: Pharmacotherapy in the critically ill obese patient. Critical care clinics 2010, 26(4):679-688.

11.      Pai MP, Paloucek FP: The origin of the « ideal » body weight equations. The Annals of pharmacotherapy 2000, 34(9):1066-1069.

12.      Robinson JD, Lupkiewicz SM, Palenik L, Lopez LM, Ariet M: Determination of ideal body weight for drug dosage calculations. American journal of hospital pharmacy 1983, 40(6):1016-1019.

13.      Rowe S, Siegel D, Benjamin DK, Jr.: Gaps in Drug Dosing for Obese Children: A Systematic Review of Commonly Prescribed Emergency Care Medications. Clin Ther 2015, 37(9):1924-1932.

14.      Young KD, Korotzer NC: Weight Estimation Methods in Children: A Systematic Review. Annals of emergency medicine 2016, 68(4):441-451.e410.